Adopter un chat – les éléments indispensables pour bien l’accueillir (1/2)

Vous vous préparez à accueillir un chaton ou un chat adulte ? Voici quelques points indispensables pour qu’il se sente bien chez vous.

Pour commencer, prévoyez du temps libre ! L’idéal serait de prendre quelques jours de congés pour vous occuper pleinement de votre petit protégé à son arrivée, surtout si c’est un chaton. Ainsi, vous pourrez lui réserver le meilleur accueil qu’il soit et prendre le temps de vous découvrir l’un et l’autre.

Il est bien-sûr essentiel de répondre à ses besoins physiologiques en lui fournissant de la nourriture, des lieux de repos et un endroit pour éliminer. Votre chat doit se sentir en sécurité dans un environnement prévisible. En cas de maladie, il aura besoin de soins. Il est également nécessaire de satisfaire ses besoins comportementaux, en aménageant votre logement pour qu’il puisse : explorer (déplacements, observation), faire ses griffes, interagir (avec des congénères ou des individus d’autres espèces), etc. Idéalement, votre chat devrait avoir un minimum de contrôle sur son environnement : pouvoir choisir de réaliser certaines actions ou non, éviter certaines interactions s’il le souhaite, etc. Cela contribuera largement à son bien-être.

Mais alors, comment aménager votre logement ?

A/ Proposer de la nourriture et de l’eau en libre-service dans des récipients en verre ou en céramique. Une fontaine à eau pourra être proposée pour inciter le chat à boire. Disposer les gamelles et les bols d’eau au sol et/ou en hauteur dans des endroits calmes en les répartissant dans le logement. Il est aussi recommandé de les décaler du mur afin que le chat puisse s’alimenter tout en surveillant son environnement. Ainsi, il pourra se nourrir et boire sans être dérangé et cela évitera qu’il ne sursaute chaque fois que vous passez derrière lui. En cas de cohabitation de plusieurs chats, il est toujours bon d’augmenter le nombre de gamelles/bols .

B/ Mettre un bac à litière dans une pièce calme et facilement accessible (éviter les endroits de passage, les lieux bruyants, les pièces d’eau ou – au contraire – les lieux trop isolés). Espacer le bac à litière de la zone d’alimentation. Disposer autant de bacs à litière que de chats présents dans le logement (ce conseil est à moduler selon l’entente entre les chats et la configuration du logement. En pratique, si vous avez 5 chats, vous ne pourrez pas forcément installer 5 bacs. Par ailleurs, certains chats partagent sans problème un bac à litière). Choisir un substrat de litière non parfumé, avec des grains fins et un bac suffisamment grand pour que votre chat puisse s’y mouvoir facilement (au moins supérieur à la longueur de votre chat).

C/ Proposer plusieurs lieux de repos confortables : paniers, niches, couvertures, etc. Dont au moins un spécifique au chat pour éviter de le déloger du canapé si vous avez besoin de vous y installer. Répartir ces lieux de repos au sol, en hauteur, dans des endroits calmes, chauds, à l’abri de l’humidité où le chat se sent en sécurité. Le choix d’un lieu de repos peut évoluer dans la journée.


–> Dans les situations de cohabitation entre chats ou lorsqu’un chat est craintif, il est parfois conseillé d’isoler le nouveau venu pendant quelques jours.

–> Ces conseils sont généraux : chaque chat est un individu unique, des conseils spécifiques peuvent s’appliquer à chacun. Vous pouvez également faire appel à un consultant en comportement du chat pour vous accompagner dans la mise en pratique personnalisée de ces recommandations.

A qui s’adresse CATUS et comment adhérer à l’association ?

Vous êtes déjà nombreux à nous avoir demandé comment adhérer au Collectif CATUS et ça nous fait chaud au cœur. Cela indique un réel besoin pour les professionnels du comportement du Chat de se fédérer… et ça tombe bien, c’est justement ce qui nous anime !

Alors voilà ce que nous pouvons vous répondre, pour le moment :

–> CATUS est une association destinée aux comportementalistes (consultants en comportement) spécialistes de la relation Chat-Humain, en activité, avec une entreprise enregistrée officiellement (numéro de SIRET obligatoire). Les adhérents sont spécifiquement formés aux comportements du chat domestique et aux problématiques de la relation entre les chats et les humains. Tous les professionnels francophones répondant aux critères éthiques mentionnés dans la charte de l’association sont les bienvenus, quelle que soit leur nationalité.

–> Les adhésions seront ouvertes à partir de janvier 2020, la charte de l’association, son règlement intérieur et les bulletins d’adhésion seront téléchargeables en ligne.

–> Les adhérents seront référencés, s’ils le souhaitent, sur une carte disponible publiquement, de sorte que les particuliers à la recherche d’un consultant en comportement du chat sérieux et compétent près de chez eux, puissent avoir accès à cette information facilement.

–> Les adhérents seront invités, s’ils le souhaitent, à participer à des actions communes : contribution aux études scientifiques, rédactions d’articles au nom du collectif, rencontres annuelles, etc.

–> Les professionnels exerçant au contact des chats dans d’autres spécialités (vétérinaires, toiletteurs, éleveurs, cat-sitters, etc.), ainsi que les non-professionnels mais néanmoins passionnés de Chats… sont les bienvenus sur cette page, dont la vocation est de communiquer sur les besoins du chat domestique / favoriser l’étude scientifique des comportements du chat et de la relation humain-animal.

Nous espérons que vous apprendrez plein de choses en suivant les actualités du Collectif Catus ! Restez connectés, nous vous en dirons plus sur les modalités d’adhésion à l’association d’ici la fin de l’année

Qu’est-ce qu’un Consultant de la relation Chat-Humain ?

Également appelé comportementaliste, il base son travail sur les principes de l’éthologie (étude des comportements) et de la psychologie (étude des processus mentaux). C’est un professionnel du comportement animal, mais surtout, un intermédiaire entre les humains et leur animal de compagnie.

Comportementaliste félin, consultant en comportement félin, ou consultant en comportement du chat domestique… Nous choisissons le titre de « consultant en comportement » qui, à notre sens, représente le mieux notre profession.

A l’heure actuelle, il n’y a pas de formation reconnue par l’Etat pour cette profession. Celles existantes sont assurées par des structures privées. Nous recommandons à chaque professionnel* de suivre une formation dans une école enseignant des bases solides en comportement du chat domestique.

Le but de notre pratique est de restaurer une relation harmonieuse entre le chat et l’humain, en prenant en compte les besoins fondamentaux de l’animal et l’organisation quotidienne du foyer. Le consultant n’agit pas directement sur le chat mais sur son milieu de vie. Il intervient en prévention pour conseiller et éviter le développement de comportements impactant la cohabitation entre le chat et les humains. Il intervient également lorsque ces comportements se sont déjà développés, afin d’éviter des récidives ou que la situation ne s’aggrave.

Qu’ils soient naturels ou adaptatifs pour le chat, les comportements dits « gênants » se révèlent dans certains contextes inappropriés pour la vie aux côtés d’humains. Lors de l’entretien, le consultant va tenter de comprendre l’origine des difficultés, expliquer les besoins du chat et proposer des solutions pour rétablir une bonne relation Humain-Chat. L’investissement de la famille est indispensable pour la mise en place des recommandations et la réussite du travail engagé.

Le consultant en comportement travaille en étroite collaboration avec des vétérinaires. Il recommande aux propriétaires d’emmener leur chat chez un vétérinaire pour effectuer un bilan de santé avant toute intervention de sa part. En effet, une pathologie peut être également la cause d’un changement comportemental du chat.

*Pour les particuliers : Renseignez-vous pour trouver un professionnel sérieux. Regardez son parcours, sa(ses) formation(s) ainsi que la mise à jour de ses connaissances (formation continue, participation à des congrès, par exemples). Le réseau CATUS peut vous indiquer les professionnels référencés proches de chez vous.