Des séances de conseil en comportement à distance : POUR ou CONTRE ?

Avec le confinement, nous sommes nombreux à devoir réorganiser nos activités et les temps sont durs pour certains micro-entrepreneurs. Les consultants en comportement du chat sont directement concernés puisque les interventions se font généralement au domicile des propriétaires de chats. En tant que médiateurs de la relation chat-humain, nous accompagnons les humains pour les sensibiliser à la compréhension de leur animal et à son mode de communication. Nous les aidons à résoudre les problèmes rencontrés avec leur chat pour une meilleure harmonie au sein de la famille.

👉 A l’occasion du premier colloque de CATUS, nous avons réalisé une enquête auprès de professionnels consultants en comportement du chat. Nous leur avons posé plusieurs questions concernant leurs pratiques de consultations. Pour cet article, nous nous intéressons plus précisément aux proportions des interventions réalisées à domicile et à distance, habituellement. Sur un échantillon de 27 réponses, voici les résultats obtenus :
– Intervention uniquement à domicile = 43% des répondants
– Intervention uniquement à distance = 4% des répondants
– Intervention à domicile et à distance = 53% des répondants

Parmi les consultants en comportement qui interviennent à la fois à domicile et à distance, la majorité d’entre eux (55%) réalisent moins de 10% de leurs entretiens à distance.

A l’inverse, pour une partie des consultants (20%), plus de 50% des séances sont réalisées à distance.

Ces résultats nous indiquent qu’habituellement, les interventions à domicile occupent une part plus importante que les interventions à distance pour les consultants en comportement du chat.

👉 La création de CATUS, nous a permis de mettre en place un réseau de consultants en comportement, francophones, référencés sur notre site web. Chaque adhérent est libre de pouvoir apparaître sur la carte du réseau. Les adhérents répondent aux exigences de notre association et partagent une éthique similaire à la nôtre. Nous avons donc une grande confiance en eux. Les objectifs du réseau sont de :
* Donner un accès facilité aux coordonnées de consultants en comportement du chat
* Permettre à chaque professionnel de rediriger un client vers un confrère/consœur lorsqu’il ne peut pas se déplacer
* Découvrir les autres professionnels de sa région, faire connaissance et s’entraider.

Nous attachons de l’importance au déplacement du consultant au domicile de son client. Cela l’aide à mieux cerner la problématique, à établir un contact privilégié avec la famille et à bien observer le chat. Sur place, le consultant peut percevoir les relations que l’animal entretient avec les différents protagonistes du foyer.

Néanmoins, si dans le contexte actuel, nous ne pouvons plus proposer de séances à domicile, nous nous devons d’aider les propriétaires de chats qui se retrouvent dans des situations délicates avec leur animal. D’ailleurs, certaines problématiques peuvent se déclarer en partie à cause du confinement. Cette promiscuité forcée peut être source de stress pour les humains, comme pour les chats…

👉 Attention ! Proposer une intervention à distance demande une certaine organisation en amont. Il est important de préparer un questionnaire le plus exhaustif possible. Demander des photos, vidéos et un plan du logement mentionnant les différentes ressources du chat, permet de comprendre l’agencement du foyer, ainsi que voir le chat en « pleine action ». Ensuite, l’idéal est de réaliser la séance en visioconférence pour voir les interlocuteurs. Cela permet de mieux personnaliser notre prise en charge.

Nombre de professionnels du chat ont commencé à réaliser des entretiens à distance. Cela se justifie dans certains cas (notamment pour des conseils préventifs) et pendant la période actuelle si délicate. Il est important de s’adapter et d’aider au maximum les propriétaires et leur chat. Nous suggérons de réaliser un suivi rigoureux après la séance réalisée à distance, ainsi que, dans la mesure du possible, de programmer un nouvel entretien au domicile de ces personnes, lorsque les conditions le permettront.

Pour certains conseils qui peuvent attendre, pour les situations particulièrement complexes ou qui durent depuis déjà longtemps, nous recommandons une prise de rendez-vous différée, impliquant le déplacement d’un consultant en comportement à domicile lorsque cela sera possible.

⚠ Pour tout changement brutal de comportement, n’oubliez pas que le premier interlocuteur des propriétaires de chats est le vétérinaire !

😺 Nous vous souhaitons du courage et nous espérons de tout cœur que tout va s’améliorer rapidement. 😽


Brunilde Ract-Madoux, Charlotte de Mouzon, Charlotte Escuriola, et Annick Pezzulla, pour le collectif CATUS.